17 mai dans les ministères économiques et financiers

Depuis 2005, la journée du 17 mai est l’occasion de faire un focus sur la lutte contre les discriminations subies par les personnes lesbiennes, gays, bis, trans et + (LGBT+). Pour les ministères économiques et financiers, c’est l’occasion de montrer les engagements qu’ils ont pris pour une meilleure inclusion des personnels LGBT+.

Cette année, comme depuis quelques années maintenant, le Secrétariat Général a prévu un ensemble d’éléments de communication et d’évènements.

L’évènement principal est la diffusion du film COMING-in de Marlies DEMEULANDRE (La Clairière productions) dans les Halls de Colbert et de l’Atrium autour d’un café pour les services centraux. En trente minutes, ce documentaire retrace, à travers huit témoignages, l’expérience personnelle, parfois douloureuse, parfois plus simple, de l’expression de son orientation sexuelle dans le milieu professionnel.

Des versions plus courtes de ce film devraient être visibles sur les intranets de nos directions (Ulysse, Aladin…), depuis nos postes de travail.

Pour accompagner ces films, une exposition pourra être installée partout en France, comme elle le sera sur plusieurs sites de Bercy.

Des interviews de COMIN-G ont également été réalisées par la DGFiP et par le Secrétariat Général. Elles seront publiées à cette occasion.

N’hésitez pas venir nous rencontrer dans le Hall Colbert de Bercy à partir de 12h30 et à nous faire part de vos suggestions pour améliorer l’opération et sa visibilité l’année prochaine sur le mail contact [arobase] comin-g [point] org

Cinéma : Plaire, aimer et courir vite.

Il y a tant de raisons pour aimer « Plaire, aimer et courir vite », le nouveau film de Christophe Honoré.

On peut tout d’abord l’aimer parce que cette histoire d’amour ébauchée en ce début des années 90 entre Arthur, jeune breton vibrionnant plus ou moins étudiant, à l’orientation sexuelle encore un peu flottante, et Jacques, écrivain dandy parisien se sachant condamné par le sida, est un mélodrame déchirant, une histoire à peine esquissée entre un jeune homme plein de promesses, à l’aube de sa vie , et un homme encore jeune qui se prépare à mourir et qui hésite à vivre un dernier amour, et en même temps une histoire éternelle, universelle.

On peut aimer ce film aussi parce qu’on rit beaucoup, malgré la gravité du sujet. La danse de séduction à fleuret moucheté entre Arthur et Jacques est absolument irrésistible.

On peut l’aimer  pour l’écriture et la mise en scène sensible de Christophe Honoré qui a mis beaucoup de lui et de sa jeunesse rennaise dans ce film oscillant entre Paris et la Bretagne.

On peut également l’aimer pour l’interprétation parfaite d’acteurs en état de grâce , le toujours excellent Pierre Deladonchamps dans le rôle de Jacques, l’inattendu Vincent Lacoste  dans celui d’Arthur et Denis Podalydès, qui interprète le voisin et ami de Jacques.

Ou alors, on peut juste aimer cette oeuvre magnifique pour ce gros plan d’une rose, un petit matin d’été, dans Paris.

Un film bouleversant, d’une folle intensité romanesque, placé discrètement par son auteur sous les auspices de François Truffaut. Un film à voir d’urgence. Ma Palme d’or à moi !

Printemps des assoces LGBT

Retrouvez-nous samedi de 14h à 18h30 et dimanche de 14h00 à 16h30 au Printemps des assoces sur le stand d’HOMOBOULOT ! Rendez-vous à la Halle des Blancs Manteaux 48 rue Vieille du Temple 75004 Paris.

Et venez découvrir plus de 100 associations qui pourraient vous plaire dans des domaines aussi variés que le sport, la culture, la prévention santé, la défense des droits…

Puis rendez-vous au Yono à partir de 18h30 pour un verre entre associations professionnelles.